Comment voir ses compétences & reprendre confiance en soi, quand on se sent nul dans son travail ?

Ce qui revient assez souvent comme interrogations chez mes clients, c’est qu’ils ont du mal à voir leurs compétences, à réussir à être content de ce qu’ils font dans leur travail.

Ils aimeraient trouver ce dans quoi ils sont doués. Trouver enfin ce job où ils se sentent vraiment utiles.

Pour le moment, là où ils sont ça coince un peu.

En fait, je vais être honnête avec toi, ce sentiment de ne pas se sentir compétent, je le connais par cœur. Dans mon premier boulot, je me trouvais même carrément nulle !

En fait, ce n’est pas forcément que je faisais mal les choses. C’est plutôt que ça paraissait comme plus fluide pour mes collègues, alors que de mon côté, ça résistait. Ce qui était logique pour eux, moi on devait me l’expliquer trois fois.

Toi aussi ça te parle ? Tu dois réfléchir plus pour faire les mêmes tâches, ça prend plus de temps, plus d’énergie ?

Tu finis par te demander ce qui cloche chez toi. Pourquoi pour eux ça parait si simple et pour toi c’est si compliqué.

À force de mettre plus de temps et d’énergie que les autres pour moins de résultats, on peut vraiment commencer à se remettre en question. Douter de ses compétences, perdre confiance en soi. Et puis carrément se sentir nul.

En fait, ce n’est pas toi qui es nul. C’est tout simplement que tu n’es pas à ta place.

C’est un peu comme une plante : il faut le bon terreau pour qu’elle puisse pousser et s’épanouir.

Si tu es dans un travail où ce que tes clients/ton patron/tes collègues ont besoin, ce n’est pas vraiment ce que toi tu fais de mieux, tu auras beau te forcer, ce sera difficile de te sentir vraiment compétent.

Dans cet article, je te partage deux clés pour t’aider à voir tes compétences et reprendre confiance en toi, lorsque tu es dans un environnement qui ne te permet pas d’utiliser et de reconnaitre tes compétences.

Tu te demandes ce que tu pourrais déjà changer pour te sentir mieux dans ton environnement professionnel ? J’ai créé ce cahier d’exercices pour t’aider à trouver les premiers changements que tu peux mettre en place dès aujourd’hui pour te sentir plus épanoui au travail. Pour le télécharger, tu peux cliquer ici.

1. Ce sur quoi tu poses ton attention se développe !

Parfois se sentir incompétent c’est aussi une question de point de vue : on ne focalise son attention que sur ce qu’on a mal fait dans la journée. On regarde tout ce qu’on aurait pu faire de mieux en oubliant toutes nos réussites.

Mais à force de ne voir que ce qu’on fait de mal, on finit tout simplement par ne plus être capable de voir nos compétences ! Notre attention est trop accaparée à traquer la moindre petite erreur !

C’est assez normal d’être dans cette dynamique, car notre culture occidentale a tendance à pêcher par excès de modestie. On est bien drillé depuis l’école à ne voir que nos erreurs.

 

L’idée est donc d’inverser la tendance et de commencer à regarder tout ce que tu fais de bien ! De commencer à donner de l’importance à nos petites réussites.Parce que même si tu es dans un travail qui ne te permet pas d’exprimer vraiment tes compétences, il y a toujours au moins une petite chose que tu as bien faite dans ta journée !

Cette étape est essentielle, parce que tant que tu ne te permets pas de voir ce que tu fais de bien, tu ne pourras jamais connaître tes qualités. Cela va t’aider à mieux te connaître et reprendre confiance en toi. Car tu vas pouvoir mettre de la conscience sur tes qualités. Tu vas pouvoir commencer à voir tes compétences.

Pour y arriver, il faudra un peu te forcer au début, car comme dit plus haut, on n’est vraiment pas habitué à porter notre attention sur ce qu’on fait de bien.

Prends un moment dans ta journée de travail, soit le matin en arrivant au bureau, soit le soir en partant, pour noter ce que tu as bien fait aujourd’hui (ou la veille si tu arrives le matin). Tout ce pour lequel tu es content de toi. Si tu as un peu de mal au début, forces toi à en trouver au minimum 3.

Tu as eu des idées originales à cette réunion ? Note-le ! Cela peut montrer ta créativité, ou ton esprit d’analyse ou encore ta capacité à trouver des solutions. Tu peux aussi noter des actions qui ne sont pas directement en rapport avec ton travail comme cette chouette discussion avec une collègue. Peut-être cela a-t-il montré ta capacité d’écoute ?

Le top c’est de tout écrire dans un même carnet, que tu pourras relire de temps en temps. Tu pourras alors voir s’accumuler tout ce qui tu as bien fait au fil des jours. Ça va booster ta confiance en toi, mais aussi, cela va te permettre de voir si certaines qualités se répètent de jour en jour, et donc de mieux te connaitre.

Ici, le piège à éviter c’est de vouloir rester trop modeste. Comme je l’ai dit plus haut, on n’est pas habitué à faire cet exercice et on peut en ressentir un certain inconfort, voire même se croire orgueilleux. C’est OK si ça arrive, c’est normal. Laisse-toi simplement le temps de commencer en douceur et de passer au-dessus cette résistance. Tu verras, cela deviendra ensuite de plus en plus facile.

2. Trouver une activité ressources

La deuxième clé pour commencer à reprendre confiance en toi, c’est de faire une activité dans laquelle tu te sens vraiment bien. Où là, tu te sens à ta place !

Dessin, écriture, bricolage, danse… Ou ce que tu veux ! L’idée est de reprendre un peu de temps dans ta semaine pour faire une activité dans laquelle tu peux être toi-même et où tu te sens bien.

Cela va te permettre de te définir par autre chose que par ce travail qui ne te correspond pas. Tu seras dans un environnement où là, tu es à ta place. Là tu peux exploiter tes dons et c’est ce qu’on demande. En te voyant faire des activités pour lesquels tu es naturellement doué, tu vas pouvoir reprendre petit à petit confiance en toi, mais aussi apprendre à mieux te connaître.

Comment faire pour trouver cette activité qui va te redonner confiance en toi ?

En fait, c’est simple et en même temps compliqué. L’idée c’est d’aller vers ce que tu tends naturellement : par exemple, si dès que tu t’ennuies, tu commences à gribouiller sur les coins de ta feuille, à faire des petits dessins, et que là, le temps passe beaucoup plus vite, tu peux suivre ce mouvement et peut-être t’inscrire à un cours de dessin.

 

C’est simple parce qu’il suffit de s’écouter, mais c’est compliqué parce que justement, on a souvent beaucoup de mal à s’écouter !Pour t’aider, tu peux réfléchir à ce que tu aimais faire enfant et que tu ne fais plus maintenant. Tu peux aussi écouter tes petites voix, ces envies qui reviennent de temps en temps et que tu laisses passer en te disant « pour plus tard ». Et bien non, fais-le maintenant !

L’idée c’est aussi de se laisser surprendre. Peut-être que toi là où tu es doué, c’est les interactions sociales. Tu aimes être entouré de gens et tu t’y prends bien. Ton « activité » ce sera peut-être simplement de voir des amis plus souvent, ou de t’inscrire à des événements de rencontre (et il y a plein de métiers où ces compétences sociales sont appréciées 😉 ).

Ici, le danger est de se laisser trop vite décourager et de rester dans on vieux schéma : « de toute manière, je ne sais pas ce que je veux et je ne serais jamais ! ».

Si tu as vraiment du mal à savoir ce que tu aimes, commence par la première idée qui te vient. Test. Prend notes de ce que tu aimes et de ce que tu aimes moins. Et petit à petit, tu pourras te diriger vers ce que tu aimes vraiment.

Conclusion : deux clés pour reprendre confiance en toi… Mais pas que !

Les deux clés que je t’ai partagées vont te permettre de te sentir mieux dans ton emploi actuel. C’est bien de vouloir arriver à un mieux-être dans une situation qui ne nous plait pas. Mais c’est encore mieux de trouver un travail qui va vraiment te correspondre !

Car tu pourras utiliser toutes les astuces du monde, mettre en place toutes les bonnes pratiques de développement personnel qui existent, si tu es dans un travail qui ne te correspond pas vraiment, ben, à long terme, tu finiras toujours par te sentir mal. Par avoir l’impression de passer à côté de ta vie. De ne pas être utile. Que la vie manque de sens.

Mais la bonne nouvelle, c’est que justement, en plus de te permettre de reprendre de l’énergie à plus court terme, ces deux pistes vont aussi t’aider à… Trouver un travail qui te plait vraiment !

Ben oui, le but de ces deux clés, c’est au final de t’aider à mieux te connaitre, pour voir tes compétences et reprendre confiance en toi. Mais mieux se connaitre, c’est aussi le point de départ pour trouver un travail qui nous correspond : apprendre à savoir ce que tu aimes, ce qui te donne de l’énergie, et dans quoi tu es doué.

Alors oui ça peut paraître un peu difficile à mettre en place au début, mais le jeu en vaut la chandelle non ?

Commence par noter ce que tu fais de bien sur la journée, c’est vraiment l’étape la plus facile. Tu peux commencer par te fixer d’en trouver minimum 3 par jours en 5 minutes ce sera fait. Et tu verras qu’au fur et à mesure, ton attention va petit à petit s’orienter vers ce que tu fais de bien, vers ce que toi tu aimes, et l’activité ressource deviendra plus facile à trouver.

Et petit à petit, si tu persévères, tu pourras te diriger vers une activité professionnelle vraiment épanouissante !

Marie-Aline,

Coach en orientation professionnelle, Fondatrice de Rêves-Elle-Toi

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.