Témoignage

Témoignage : séance de coaching/guérison

Sabrina

« Suite à ma participation à l’un des ateliers de Marie-Aline organisé en ligne, j’ai découvert ma sensibilité à son approche et j’ai eu envie de travailler avec elle sur un sujet qui me tourmente depuis de nombreuses années : guérir mon enfant intérieur. A la suite de quelques séances au cours desquelles nous avons abordé différents sujets, j’ai réussi à identifier et minimiser le rôle de certaines croyances, à prendre conscience de l’origine de mes blessures, à les accepter et à m’aimer malgré elles. Le travail sur soi est avant tout personnel, on est seul à pouvoir changer les choses pour soi. Mais le rôle de Marie-Aline dans son accompagnement, bienveillant, sensible et perspicace, a été indispensable pour m’aider à y parvenir. Merci pour tout, et bonne route à la belle personne que tu es ! ».

Maryiam

« Les séances avec Marie-Aline m’ont permis de comprendre comment m’écouter, faire confiance à mon corps et aux messages qu’il m’envoie. J’ai aussi appris à visualiser concrètement les problèmes qui se présentent à moi et les solutions que je suis capable d’y apporter. Grâce à cela, j’ai beaucoup plus d’amour et de confiance envers moi-même au quotidien. Je suis reconnaissante pour le travail que nous avons fait toutes les deux : je ne peux que recommander d’essayer si c’est quelque chose qui vous tente ! »

Fanny

« Après un premier rendez-vous, comme prise de contact, j’ai l’impression d’avoir plus de connaissances sur moi-même. Je suis ressortie du rendez-vous avec une idée de ce que veux dans mon travail et de qui je suis. Marie-Aline est la bienveillance même. Elle arrive a nous faire nous révéler. De plus, je suis ressortie très relaxée de cette séance, ce qui est un plus, je vous la recommande vivement ! »

Témoignage : ancien programme pour découvrir sa Voie professionnelle (qui a inspiré la formation Mission de vie)

Victoria - 32 ans

J’ai compris ce que je pouvais offrir aux autres, en fait c’est ce que les autres valorisent chez moi et que je pensais inné à chacun mais qui m’est propre (notamment l’écoute, le conseil,…). Je suis décidée à terminer une formation en Analyse Transactionnelle que j’avais commencée quelques mois plus tôt.

  1. Dans quelle situation étais-tu avant de démarrer notre accompagnement il y a 6 mois?

Quand j’ai commencé l’accompagnement avec toi, j’étais sous certificat médical déjà depuis presque 1,5 an. Par ailleurs, j’étais sur le point de reprendre mon travail en tant qu’employée dans une banque.

J’adore mon travail car j’ai une chouette équipe, des horaires légers, un confort de vie non négligeable mais je ne peux pas m’empêcher de me dire qu’il me manque quelque chose. En fait, j’adorerais faire ce que je fais mais dans une organisation sans but lucratif (plutôt  pour une association que pour une banque par exemple).

J’ai la bonne mission c-à-d les tâches/actions qu’il me plait d’accomplir mais pas dans la bonne vision c-à-d l’environnement, en fait le but ultime est inadéquat

Je voulais me reconnecter avec ma petite voix intérieure qui était submergée par toutes mes croyances, mes « il faut », mes « tu dois » qui me donnent de la sécurité sur papier mais qui m’empêchent d’avancer vers ma voie.

Je me suis inscrite à une conférence organisée par une amie où Marie-Aline intervenait pour « Découvrir ses compétences et ses talents ». C’était une petite conférence, pas chère et pas loin de chez moi, quelque chose qui ne m’engageait à rien (même si ma petite voix de la sécurité était déjà en train de me dire « mais à quoi ça sert ? Tu as tout ce qu’il faut, tu devrais être heureuse ! »).

J’y suis allée et pour être honnête j’ai été surprise quand la conférence a commencé (je sais c’est dommage !) de voir une personne « si jeune » -de mon âge en fait- qui allait m’apprendre autant de choses essentielles sur moi-même. Pourquoi ? Parce qu’ « il faut » être âgé pour avoir de l’expérience pour être crédible… (voilà ce que je pensais ! ).

Finalement les termes de M-A m’ont beaucoup touchée parce qu’elle parlait d’expérience en disant qu’on peut être payée pour faire ce qu’on aime et qu’un bon salaire n’implique pas nécessairement de souffrir pour le mériter. Alors je me suis laissée tenter…

En sortant de la conférence, comblée de petits outils utiles pour trouver mes compétences & talents, je suis allée sur son site. J’étais quand même interpellée par cette formule magique selon laquelle on peut être payé pour faire ce qu’on aime ! De nouveau, cela ne m’engageait à rien (sécurité bonjour). J’ai vu qu’elle proposait une séance gratuite par mois. Je me suis inscrite, en me disant « de toute façon, je gagne jamais les trucs gratuits » (haha) et en fait, le lendemain j’entendais sa petite voix au téléphone : « Bonjour Pauline, si ça t’intéresse, je peux te proposer une séance tel jour ». GLOUPS ! ça se concrétise…

Je me suis donc présentée le jour-J, pleine de curiosité. Dès la première séance, nous avons eu un super bon contact. J’ai apprécié chez Marie-Aline qu’elle soit authentique, douce et à l’écoute. Ayant déjà beaucoup travaillé sur moi-même cette dernière année du fait d’avoir été confrontée à une maladie grave, je me demandais ce qu’elle allait pouvoir m’apporter. Et j’ai vite compris que sans elle, je ne ferais que post-poser le « problème » et je garderais mon petit confort, sans jamais vraiment être comblée. Je me suis donc laissée guidée par M-A!

  1. Quels ont été les résultats du programme ?

J’ai compris ce que je pouvais offrir aux autres, en fait c’est ce que les autres valorisent chez moi et que je pensais inné à chacun mais qui m’est propre (notamment l’écoute, le conseil,…).  Je suis décidée à terminer une formation en Analyse Transactionnelle que j’ai commencée en décembre et à me lancer dès que je peux dans le domaine. Je garderai probablement un pied dans mon boulot actuel au début pour ne pas me « jeter dans la gueule du loup » et je verrai bien comment les choses évoluent… Je suis confiante 😉

Je m’offre ce dont j’ai besoin : je prends du temps pour moi, pour faire du yoga, mes formations,… En fait, j’ai revu mes priorités en mettant au centre de ma vie les choses qui me font du bien. J’ai aussi pris confiance en moi et appris à réécouter ma petite voix intérieure plutôt que de toujours accorder du crédit à ce que les autres disent et pensent que je dois faire. Quel bonheur !

Je parle aux autres des changements que je compte réaliser dans ma vie professionnelle comme quelque chose qui va avoir lieu et j’annonce la bonne nouvelle 😉 plutôt que de garder ça pour moi et voir où ça me mène.

Faites confiance à Marie-Aline, ouvrez votre cœur à 200% et cela ne pourra que vous faire du bien. Laissez tomber les excuses et FONCEZ TOUT SIMPLEMENT!

Attention ! 😉 Ce n’est pas une quête uniquement professionnelle, c’est surtout d’abord un travail personnel qui va probablement se refléter sur votre vie professionnelle. En fait, quand vous aurez trouvé votre place dans votre vie personnelle, vous serez à votre place d’un point de vue professionnel  J (c’est mon humble avis). MERCI ENCORE M-A !

Eve - 40 ans

"je suis plus avancée surtout parce que je crois en moi à nouveau. [...] J’avance à nouveau sereinement...et j’ai découvert que c’est cela qu’il me fallait..."

  1. Dans quelle situation étais-tu? Quelles frustrations étaient les tiennes? Quelles étaient tes attentes vis-à-vis de ce coaching.

Je m’appelle Eve, j’ai maintenant 40 ans tout neuf et il m’est apparu, d’un coup, encore plus urgemment que d’habitude, que je ne voyais plus aucun sens à travailler dans la boîte et dans le poste que j’occupais, dans la sécurité et dans le secteur du Transport.

Chaque jour devenait une corvée…et travailler comme ça n’a en soi aucun sens, je me sentais mal, mal employée, frustrée. Comme une pièce de rouage toute rutilante mais dans le mauvais moteur… Des attentes…je suis construite de telle façon que mes attentes sont grandes comme un building de NYC,minimum. Alors, oui…Marie-Aline, te voilà face à un défi de taille car je vais te challenger et te demander, minimum, le Meilleur de toi-même.

J’ai étudié les Arts de la Parole et …pour qui connaît un peu le domaine dit artistique sait qu’En vivre est déjà en soi, une gageure…

  1. Quels ont été les résultats du programme pour toi?

Comme tout chemin, tu vois le début et tu n’en choisis que le premier sentier…après, j’ai réussi à me laisser guider par toi, Marie-Aline. Tu as su trouvé toutes sortes de ressources en toi, d’exercices, de conseils, d’éclairage qui m’ont permis ce lâcher-prise qui est si facile à évoquer et…si compliqué pour beaucoup à appliquer.

Merci! Ben…je suis plus avancée surtout parce que je crois en moi à nouveau. Notre travail m’a permis de réellement tourner 2 pages douloureuses de ma vie pro et de ma vie perso. Je sais maintenant que ces 2 chemins en fait, sont intimement liés. J’avance à nouveau sereinement…et j’ai découvert que c’est cela qu’il me fallait…

Qui ne tente rien n’a rien et …Qui ose gagne. Le Temps passe et que rien ne justifie d’être mal au travail. Rien.

C’est une copine-collègue qui m’a parlé du programme de Marie-Aline et son site m’a plu de suite. Honnête, bienveillante et n’ayant pas peur de le montrer dans ce monde où parfois, j’ai l’impression que c’est ce dont on a le plus besoin…sauf que personne n’assume d’être gratuitement bienveillant. Juste soi. Comme si…c’était indécent d’aimer son prochain, et de lui montrer Compassion et Gentillesse.

Ça, c’est aussi grâce à mon amie Christine, qui m’a dit texto (quand j’imaginais suivre une formation pour devenir Coach) qu’il faut aussi pouvoir investir en soi. J’ai aimé l’idée. Et mon Amoureux m’a de suite offert la moitié du prix du programme. Être bien entouré, c’est un de mes Secrets pour que Tout se mette en place. L’air de rien.

J’envisage à nouveau les choses avec sérénité. Je peux prendre une situation avec calme, je ne suis plus dans l’urgence, me voilà posée et centrée à nouveau.

Une très très grand Merci à toi, Marie-Aline, pour ton attention de chaque instant, ta Gentillesse vraie et ton Amour de l’Autre et de la Vie. Sûrement…nous étions faites pour nous entendre.

Je te souhaite le Meilleur! Et je pense que nos Chemins se recroiseront.

Stéphanie

"J’étais vraiment dans un carcan, où on ne peut pas quitter son emploi, on ne peut pas, et c’est pas bien, et on doit s’y plaire, sinon c’est un échec… Et finalement je me suis dit, mais non, il y a des choses qui sont possibles, il y a moyen de se libérer ! Vraiment, ça m’a ouvert pour ça, comme une bouffée d’oxygène "

J’ai rencontrée Stéphanie à l’un de mes ateliers « mieux me connaitre pour trouver ma vocation », suite auquel elle a sollicité une demande de séance découverte gratuite.

Elle voulait que je l’aide à découvrir quel type d’activité professionnelle pourrait lui permettre de s’épanouir tout en ayant un impact positif. Et pour cela, elle sentait qu’elle avait besoin de quelqu’un pour l’aider à cadrer sa pensée, canaliser sa réflexion.

« Je sentais que je n’étais pas à ma place dans mon emploi, que ce n’était pas moi. Je me suis dit qu’il était temps de me poser les bonnes questions ».

Assez rapidement, Stéphanie à découvert qu’elle voulait faire de la sophrologie, et elle s’est inscrite à une formation après seulement notre 4e séance de coaching…

En fait, cela faisait longtemps que cette discipline l’appelait, mais elle avait d’abord besoin de vraiment se connaitre, et surtout, de se faire confiance :

«Lors des exercices,  il y a beaucoup l’envie d’aider les autres qui est ressortie, la sophrologie, je me posais la question depuis longtemps, mais je ne le faisais pas car j’avais peur que cela ne me corresponde pas, alors que si en fait !  Je me suis rendue compte que ce qu’on demande pour être sophrologue et ce qu’on voit en sophrologie, et ce qui est ressorti de moi, ben oui ça correspond ! Et ça m’a donné le cran de me lancer ».

Mais ce programme l’a amené à un endroit qu’elle n’avait pas forcément prévu au début…

Grâce à un travail en profondeur, il est ressorti que ce qui la bloquait réellement, comme elle le dit dans la vidéo, ce n’était pas vraiment de savoir ce qu’elle voulait… C’était surtout de se donner la permission de changer de métier. Car Stéphanie culpabilisait beaucoup de se sentir mal dans son travail. Elle avait du mal à se donner la permission d’être heureuse dans un travail.

« J’étais vraiment dans un carcan, où on ne peut pas quitter son emploi, on ne peut pas, et c’est pas bien, et on doit s’y plaire, sinon c’est un échec… Et finalement je me suis dit, mais non, il y a des choses qui sont possibles, il y a moyen de se libérer ! Vraiment, ça m’a ouvert pour ça, comme une bouffée d’oxygène […]

Je me suis dit qu’il est possible de ne pas se plaire quelque part, que ce n’est pas de ma faute. Parce que vraiment je culpabilisais, je me disais « qu’est-ce qu’on va penser de moi », et c’est bête parce qu’on ne peut pas se plaire partout ! C’est aussi un gros changement qui s’est passé, de me dire que j’ai totalement le droit de ne pas être à ma place et que je ne suis pas une mauvaise personne pour cela, et que j’ai le droit de changer de travail pour mon bien ! »

Finalement, ce programme l’a aidé à se découvrir elle-même et à mieux se connaitre, mais également à adopter une vision de la vie où il est possible d’être épanouis dans son travail.

Personnellement, j’ai adoré le coaching avec Stéphanie ! Elle était très honnête avec elle-même, et prête changer et se libérer de toutes les blessures et croyances limitantes qui la bloquaient.

C’était vraiment un exemple de clairvoyance sur soi, mais aussi de persévérance et de bienveillance. Cet état d’esprit nous a permis d’aller très en profondeur en coaching, pour retirer toutes les couches qui bloquent et passer à un nouveau niveau de conscience.

Si tu veux en savoir plus sur son témoignage, voici la vidéo dans laquelle elle te décrit son expérience : clic sur l’image pour la visionner.

Sylvain - 34 ans

"En plus de m’apporter une vision claire du type de travail qui me correspond, cet accompagnement m’a permis de mieux me connaître moi-même"

Bonjour Sylvain, est-ce que tu peux nous en dire un petit plus sur toi et ton parcours ?

Je m’appelle Sylvain, j’ai 34 ans et j’habite à Bruxelles. Au moment où j’ai commencé l’accompagnement avec Marie-Aline, cela faisait 11 ans que je travaillais dans le domaine des statistiques et 4 ans que j’étais dans le même poste.

Je travaille dans le domaine du crédit à la consommation, ce que je n’apprécie pas vraiment car c’est un environnement où il faut absolument faire de l’argent à tout prix. Ce n’est pas très « glorieux » en termes d’image.

Chaque matin, je me motivais tant bien que mal pour aller faire un travail que je subissais. Je passais mes dimanches après-midi à me morfondre de la perspective du lundi matin. Le problème, c’est que je ne voyais vraiment pas ce que ce travail pouvait encore m’apporter. J’avais l’impression de ne plus rien apprendre. Je me demandais comment j’en étais arrivé à travailler dans les statistiques.

Mon principal souci était de savoir comment faire pour changer tout ça.

Qu’est-ce que tu espérais du programme d’accompagnement Révèle-Toi ? Quelles étaient tes attentes ?

Ma première attente vis à vis du coaching avec toi était de me donner des pistes de réflexion et un cadre pour trouver un travail dans lequel je m’épanouirais pleinement.

Un travail pour lequel j’aurais envie de me lever le matin, dans lequel j’apprendrais des choses intéressantes, dans lequel je pourrais aider les autres…

J’avais besoin d’aide pour faire mon introspection et m’aider à réfléchir à cette question : “au final, qu’est-ce que au fond de moi je veux faire?”. Je n’avais pas l’habitude de vraiment réfléchir sur moi, et j’avais besoin qu’on m’aiguille.

Je voulais également mieux me connaître grâce au programme. Je savais que j’allais réfléchir sur moi-même, et je voulais découvrir des choses sur moi, et comprendre certains de mes choix passés…

J’ai bien aimé ton atelier auquel j’avais participé. J’en suis ressorti avec des pistes de réflexion et un bon avant-goût de ce que pourrait être l’accompagnement. La séance découverte que j’ai faite par la suite m’a conforté dans mon choix de travailler avec toi, car j’ai bien aimé ta manière de mener la séance, de poser les bonnes questions, de creuser pour aller chercher l’information enfouie tout au fond, de ne pas lâcher tant que la personne en face ne donne pas une réponse réfléchie et surtout qui la satisfasse vraiment.

J’ai choisi d’investir dans ce programme car j’étais à un moment où je voulais sortir de ma situation, aller de l’avant, me bouger un peu et arrêter de me morfondre. Comme on dit “ le jeu en vaut la chandelle”.

Et quels ont été les résultats du programme ?

Grâce au programme, j’ai maintenant une bonne vision de ce que je voudrais faire pour les autres mais également pour moi : J’aimerais travailler dans l’accompagnement, guider et aider les personnes à résoudre leur problème par elles-mêmes. Je vais m’inscrire dans une formation pour devenir psychologue.

En plus de m’apporter une vision claire du type de travail qui me correspond, cet accompagnement m’a permis de mieux me connaître moi-même notamment sur le pourquoi de mes passions. J’ai découvert les liens entre ces passions, les liens entre les métiers que j’envisageais étant plus jeune, et j’ai même compris pourquoi je travaille aujourd’hui dans les statistiques !

J’ai également pris conscience que je peux être une personne intéressante sur laquelle mes amis, famille ou collègues s’appuient volontiers pour les aider à résoudre leurs problèmes grâce à ma grande capacité d’écoute.

Je connais maintenant les « ingrédients » qui font la personne que je suis, et les besoins auxquels je réponds naturellement.

Mais le programme a aussi eu un impact de manière plus générale dans ma vie : je fais plus attention quand une personne vient me voir pour parler d’un problème. J’essaye aussi que l’occupation de mon temps libre aille vers des activités qui me correspondent plus.

Le plus gros changement s’est déroulé dans ma tête. Je réfléchis en fonction de mes besoins, de mes « ingrédients », et non plus en fonction des autres comme j’avais tendance à le faire avant. Ça peut paraitre égoïste dis comme ça, mais avant de se sentir bien avec les autres il faut d’abord se sentir bien avec soi-même. Les personnes qui nous entourent en bénéficieront également en retour en côtoyant une personne bien dans sa tête.

Au travail, j’essaye d’orienter mes études vers des finalités plus en accord avec ce que j’aime dans les statistiques. Mais surtout, j’ai eu l’opportunité de postuler comme « personne de confiance ». Grâce au coaching avec Marie-Aline, j’ai tout de suite été certain que c’était une occasion pour moi ! Cela va me permettre de déjà commencer à orienter mon travail vers l’accompagnement de personnes et de me former dans ce métier.

Qu’as-tu envie de dire aux personnes qui lisent ton témoignage, et hésitent à se lancer dans un programme de coaching en reconversion professionnelle ?

Il n’y a pas de miracle ce n’est pas en restant à vous morfondre devant une série le dimanche après-midi que votre situation va changer. Il faut aller de l’avant et se bouger un peu. Oui il vous faudra réfléchir sur vous-même, peut être ouvrir des boîtes que vous voulez laisser fermées…

Mais au final vous apprendrez beaucoup de choses sur vous que jusqu’ici vous vous cachiez. Vous pouvez compter sur Marie-Aline pour ne pas vous lâcher jusqu’à ce que vous ayez un résultat, et le plus important, un résultat qui vous convient et dont vous êtes entièrement persuadés. Elle fournit les outils et les réponses viennent de vous.

As-tu un dernier mot à rajouter ?

Je tiens à te remercier Marie-Aline d’avoir bien voulu m’accompagner, de tout ce que tu m’as aidé à découvrir sur moi, pour tes questions perspicaces qui ont “coincé” mon ego pour la bonne cause. Je te souhaite d’aider plein de personnes comme tu l’as fait pour moi.