C’est quoi le coaching ?

Lorsque j’ai commencé mon projet, beaucoup de personnes m’ont dit « Ha super ! Mais en fait… c’est quoi le coaching ? ». Et c’est légitime de se poser la question, car comme pour toutes nouvelles professions, celle-ci est encore floue. Beaucoup de personnes se disent coach sans forcément pratiquer le même type d’accompagnement.

 

Historiquement, un coaching était une voiture tirée par des chevaux pour transporter des voyageurs (un carrosse quoi). Aujourd’hui, cette notion a bien évolué et est utilisée un peu pour tout : on parle de coach en nutrition, de coach sportif, de coach d’équipe… Quoi qu’il en soit, tous ont pour point commun d’accompagner des personnes vers un objectif. Mais donc… C’est quoi un coach de vie ?

Un coach de vie peut aider sur quasi tous les problèmes que l’on rencontre dans la vie, qu’ils soient relationnels (disputes, tension, schéma qui se répète…) ou plus personnel (travail épanouissant, communication, confiance en soi…). De manière générale, un coach va aider à clarifier la situation (mieux comprendre ce qui se passe et pourquoi) puis aider le coaché à trouver ses solutions et à avancer vers celles-ci.

On a souvent l’image du coach sportif ou du coach d’équipe qui dit quoi faire à son équipe tout en l’encourageant. Moi-même, j’ai fait de l’impro et on appelait notre “enseignant” un coach : il nous donnait des exercices à faire, puis commentait notre performance. Pourtant, un coach de vie est très différent cette image, car un coach de vie ne donne pas de conseil ! Et c’est justement pour cela que ça marche !

Le coach n’est ni un mentor ni un conseiller

Un coach n’est donc pas un conseiller ni un mentor, il ne donnera pas de conseil, et voici pourquoi.

Nous avons tous déjà eu un ami qui vient nous raconter sa journée difficile. Notre premier réflexe est souvent de vouloir l’aider en lui donnant des conseils (alors qu’on ne nous l’a pas demandé…). Et vous avez remarqué ? La plupart du temps, cette même personne va revenir un peu plus tard avec les mêmes problèmes, et aura déjà oublié vos conseils.

Le réflexe est normal, car notre société nous conditionne à être dans l’action et ne nous apprend pas à écouter pleinement. Mais donner des conseils, ça marche rarement. Et encore moins quand la personne ne venait pas en chercher.

Tout d’abord parce que quand on donne un conseil, on vient plaquer notre réalité sur celle de l’autre. Nous, on aurait fait comme ça, donc tu devrais faire comme ça. Mais cette personne n’est pas nous. Ce qui marchera pour elle n’est pas forcément ce qui a marché pour nous.

Ensuite, parce que si cette personne à un problème, c’est que justement elle a quelques chose à comprendre et à apprendre de cette situation, sinon celle-ci ne serait pas problématique et la situation serait déjà résolue. Ainsi, en lui donnant des conseils, on ne lui permet pas de faire son processus intérieur, on la rend dépendante aux conseils des autres.

Ok d’accord, mais du coup, un coach ça fait quoi ?

Ce que fait un coach de vie.

Le coach va justement accompagner le coaché dans ce processus intérieur. Il va l’aider à comprendre ce qu’il a à comprendre la situation, pour que ce ne soit plus jamais un problème. Il va permettre au coaché à prendre du recul, de sortir la tête du guidon et de regarder la situation sous un autre angle : un angle plus large qui apporte prises de conscience et solutions.

Ensuite, le coach est dans une position d’égal à égal avec son coaché. C’est-à-dire que le coaché se voit souvent comme limité, comme bloqué dans une situation et incapable de trouver une solution. Le coach lui voit le coaché comme plein de ressources et parfaitement capable de trouver ses propres solutions. Il va ainsi l’aider à se voir comme lui le voit : entier, plein de ressources, capable d’adopter d’autres points de vue, d’apprendre ce qu’il y a à apprendre et de trouver des solutions. Ainsi, en créant ce cadre bienveillant le coach permet à la personne d’être elle-même, de comprendre ses peurs, ses blocages et ses croyances, et pouvoir ensuite les dépasser.

Pour cela, la méthode du coaching est principalement basée sur le questionnement. Et là, ce serait légitime de vous dire « ha super, comme si je m’en posais pas déjà assez des questions ! ». Et sincèrement, avant de me lancer dans l’aventure, je me disais la même chose. Pourtant, pour avoir moi-même été coaché, coaché des personnes, et observé des dizaines de démonstrations de coaching, j’ai pu comprendre la magie processus.

Quand on est pris dans des situations difficiles, on se pose effectivement beaucoup de questions… Mais rarement les bonnes. On peut tourner en boucle dans son questionnement qui nous fait refaire inlassablement les mêmes ruminations mentales. On se pose souvent ces questions sans aucune bienveillance envers nous-même : « mais enfin, pourquoi je n’ai pas été foutu de faire ça ? Pourquoi je suis nul ? Pourquoi je n’y arrive pas ? ».

 

Mais une question c’est beaucoup plus puissant qu’on ne le pense. Quand on pose une question, inconsciemment, le cerveau se met en marche pour essayer d’y répondre. Si vous demandez à votre cerveau de ne pas penser à un éléphant rose, vous allez penser à un éléphant rose. Si vous demandez à votre cerveau « mais pourquoi je n’y arrive pas ? » il vous apportera plein de raisons pour lesquels vous n’y arrivez pas, et vous conforter ainsi dans la croyance que vous ne pouvez pas y arriver. Mais si vous demandez à votre cerveau « comment je peux y arriver » viendront petit à petit des solutions… Ainsi, poser les bonnes questions peut être un outil très puissant.

Par son positionnement bienveillant, le coach va poser des questions puissantes, et surtout, il ne lâchera pas son coaché tant qu’il n’aura pas de vraies réponses. Par son écoute active et l’observation, il pourra aussi déceler si la personne croit en ses réponses. Si elle répond avec sa tête ou avec son cœur. Ainsi, en posant les bonnes questions, le coach peut permettre à la personne de faire son processus d’apprentissage et de ne plus buter sur les mêmes pierres.

Des questions et des outils

Ensuite, un coach ne fait pas que poser des questions !

Le coach ICF (où je me suis formé) a développé plusieurs outils du développement personnel (Analyse Transactionnelle, PNL, systémique…) qui lui permettent d’avoir une véritable boîte à outils. Celle-ci est composée d’exercices spécifiques, pour mettre en action le coaché, faire parler d’autres parties de lui et l’aider à aller encore plus loin dans ses prises de conscience et la découverte de ses solutions. Le coaching peut ainsi aider à atteindre un réel niveau de bien-être et d’épanouissement.

J’espère que cet article t’as permis de mieux comprendre ce qu’est le coaching et comment celui-ci peut t’aider dans la vie.

Et toi comment cet articles t’a parlé ? Te reconnais-tu dans ces ruminations mentales et ces questions toxiques ? Est-ce que la méthode de coaching, ça te parle ? Je serai ravie de lire tes expériences et de répondre à tes questions si le coaching te semble toujours un peu flou.

Si cet article t’as intéressé et que tu veux recevoir des ressources gratuites pour t’aider à trouver un travail épanouissant, inscris toi à ma newsletter : http://eepurl.com/dEzG3r

 

Leave a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.