Vidéo : 5 croyances pour trouver ta voie professionnelle

Il y a quelques années… Je voyais le marché du travail comme une prison dans laquelle j’étais obligée de rentrer.

J’avais l’impression qu’aucunes des cases qu’on me proposait ne me correspondaient.

J’étais perdue. Je croyais que je ne savais pas quel type de travail me permettrait de m’épanouir.

La vérité, c’est qu’au fond de moi, une partie de moi savais déjà très bien ce dans quoi j’étais douée, ce que j’avais besoin de faire pour me sentir bien, pour me sentir vraiment utile.

Mais je ne le validais pas. Je croyais que ce dans quoi j’étais douée n’était tout simplement pas demandé sur le marché du travail.
Alors comme je ne le validais pas, je cherchais ailleurs que là où j’avais ma place, et évidement je me sentais perdue.

Comment est-ce que je suis passé de cette personne vraiment perdue, à la personne que je suis aujourd’hui, qui a conscience de sa valeur et a trouvé sa place dans la société ?

Qu’est-ce qui m’a donné le courage de lâcher toutes ces peurs et résistances, pour oser prendre le risque de faire quelque chose de réellement important pour moi, même si ce n’était pas le chemin le plus facile ?

Et bien j’ai « simplement » changé la manière dont je voyais la vie et dont je me voyais moi-même.
J’ai transformée mes croyances, et ça a été le point de départ de tout.

Aujourd’hui je voulais te partager cette nouvelle vidéo dans laquelle je te révèle les croyances qui m’ont aidé à switcher d’état d’esprit.

croyances

Ces croyances, je les ai apprise grâce à mes formations en développement personnel qui m’ont aidé à voir la vie autrement, et j’essaie de les cultiver tous les jours.

Et je remarque aussi comme le processus du coaching en lui-même permet de s’approprier cette manière de voir la vie. Je suis souvent impressionnée par la différence de discours de mes clients entre le début et la fin de mon programme d’accompagnement.

Alors, bien sûre, on ne change pas un set de croyances du jour au lendemain, mais j’ai créé cette vidéo pour que ce soit comme une petite graine.

Une graine pour que petit à petit, tu puisses voir la vie d’une manière qui te donne le courage de vivre une vie où tu es aussi heureux le lundi matin que le vendredi soir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *