4 indices pour valider tes idées et trouver ta vocation 2/2

Dans mon précédent article, je te partageais 3 indices pour t’aider à déterminer si ton idée de reconversion ou de projet professionnel est bien la bonne.

Voici le 4e indice promis la semaine passée !

C’est un point qui me semble vraiment important, alors je voulais lui consacrer un article à part entière, même s’il est un peu plus court que d’habitude.

Quatrième indice : Tout ton parcours de vie prend un sens

« C’est génial, c’est comme si toutes les pièces du puzzle de ma vie se mettait ensemble pour former un tout cohérent ! ».

C’est une des participantes à mon atelier d’une journée qui m’avait dit cela. Et je n’ai pas pu m’empêcher de sourire, car je me souviens m’être fait exactement le même réflexion lorsque j’avais trouvé l’idée de coaching.

Certains de mes coaché me disent vouloir trouver leur voie professionnelle pour donner un sens à leur vie… Et c’est sûr que tu sais que tu as trouvé un travail qui te correspond car il te donne du sens…

Mais lorsque tu as trouvé ta voie professionnelle, ce sens ce fait également à un niveau beaucoup plus profond que tu ne l’aurait imaginé !

Ce qu’il y a de magique avec le fait de trouver ta voie, c’est que tout ton parcours de vie prend un sens. Un peu comme si tu prenais conscience du chemin sur lequel tu étais déjà.

En fait, trouver sa voie professionnelle ne tombe pas par hasard.

Si ce travail te plait tellement, c’est parce qu’il te permet d’aller au plus proche de ton essence. Il te permet de t’exprimer pleinement tel que tu es, débarrassé des conditionnements de la société (il faut faire telles études, telles type de métier, telles horaires…). De laisser exprimer tes dons et tes talents…

Or, même lorsque tu suis les chemins tout tracés, les « il faut », c’est cette partie plus inconsciente au fond de toi qui te pousse dans une direction plutôt qu’une autre. Á vivre telle expérience plutôt qu’une autre…

Déjà aujourd’hui, même si tu n’as pas encore d’idée de reconversion, faire un petit retour en arrière sur ton parcours de vie et sur tout ce que tu as appris peu réellement t’aider à identifier vers où tu tends à te diriger naturellement.

Moi-même, j’ai pu retracer tout mon parcours de vie : déjà adolescente, j’étais angoissée par la question du choix professionnel et de « ce que j’allais bien pouvoir faire de ma vie ». Très tôt j’ai eu cette envie de réellement me connaitre et de trouver ma place… Ce qui me passionne aujourd’hui chez les autres et dans mon métier.

J’ai compris pourquoi j’avais étudié la sociologie qui m’a permis d’intégrer et de prendre conscience de nos conditionnements culturels et de comment ils pèsent sur nos choix de vie… et donc nos choix professionnels.

Ensuite, en choisissant un travail complètement éloigné de qui j’étais, j’ai pu expérimenter totalement ce que cela fait de ne pas être à sa place dans son travail.

Enfin, avec le recrutement, j’ai testé le monde du travail dans ce qu’il a de plus absurde, ce qui a renforcé mon envie de changer les choses et d’aider les personnes à se connaitre pour trouver leur vocation.

Evidemment sur le moment même, je n’en avais pas conscience. Je voyais tout cela à l’époque comme un problème, et aujourd’hui, je le vois comme des étapes dans mon parcours de vie.

Et une fois que tu as pris conscience de ces étapes, que tu fais les liens entre les expériences de ta vie et cette idée de reconversion, tu ne doutes plus de savoir si oui ou non tu es sur le bon chemin. Cela te semble comme une évidence.

Mais surtout, tu lâches cette peur de te tromper d’idée de reconversion. Tu n’as plus peur de te tromper de destination, parce que tu comprends que l’a vie est un chemin.

En faisant le travail de mieux te connaitre et de trouver un métier qui te plait vraiment, tu te permets d’aller vers un travail plus proche de toi.

Mais tu ne sais pas où ce travail te mènera ensuite. Tu ne sais pas ce que tu vas y apprendre sur toi et sur la vie. Car ce n’est qu’une autre étape dans ton parcours de vie.

Et prendre conscience de cela permet vraiment de lâcher prise sur la peur de se tromper. Or, j’ai pu remarquer chez mes clients que lorsqu’ils commençaient à lâcher cette peur de se tromper… Les réponses commençaient à arriver ! Parce que lâcher cette peur leur permettaient d’être plus ouverts aux possibilités. C’est comme s’ils se donnaient une permission.

Mais ce qui est sûr, c’est que comme tu auras fait tout ce travail pour mieux te connaitre et trouver ta place, il y a fort à parier que ces étapes te correspondront de plus en plus et que la vie aura beaucoup plus de sens pour toi.

Conclusion

Si tu as une idée de réorientation, mais que tu hésites, que tu n’es pas sûr, faire un retour sur ton parcours de vie peut réellement t’aider à y voir plus clair et prendre une décision.

  • Quelles sont tes difficultés actuelles et que te permettent-elles d’apprendre que tu pourras transmettre un jour ?
  • Quel est le « problème » récurrent dans ta vie et quelle est la leçon de vie derrière ?
  • Si tu pouvais faire un lien avec toutes tes expériences professionnelles, quel serait-il ?

Même si tu n’as encore aucune idée de par où te rediriger, faire cet exercice te permettra d’en apprendre beaucoup sur toi-même, et de déjà te donner des piste de ce qui pourrait vraiment te plaire !

Tout a toujours un sens… Il suffit souvent de le trouver ! Toutes les réponses dont nous avons besoin sont déjà à notre disposition, il ne tient qu’à nous d’aller les chercher !

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *