Interview : il a eu la chance de rater l’université, la reorientation de Martin

Aujourd’hui j’ai le plaisir de te présenter Martin, un bijoutier namurois, fondateur de Martin Création.

J’ai rencontré Martin il y a presque 10 ans, nous étions chefs louvette ensemble. A l’époque, il avait commencé des études de science politique, et je n’aurai jamais deviné qu’il reviendrait un jour bijoutier… Et lui non plus !

Après 3 années infructueuses dans les études supérieures, il a pris son courage à deux mains pour sortir des sentiers battus et se réorienter en bijouterie.

Autant te dire qu’à l’époque, ça n’a pas été facile pour lui. Après avoir raté 3 fois de suite sa première, il se demandait quel était son problème, pourquoi il échouait là où toute sa famille avait réussi (les études supérieures).

Et son témoignage m’a beaucoup touchée, car beaucoup de mes clients vivent au début le fait de devoir se réorienter comme un échec.

C’est souvent douloureux pour eux car ils associent le fait de devoir changer de carrière à un échec.

Pourtant aujourd’hui Martin ne regrette rien, et témoigne :

« Je suis là où je suis, je suis totalement épanoui, je suis passé par là, et il a fallu que je passe par là. Même si je n’ai pas eu de diplôme en sortant d’université, j’ai appris beaucoup sur moi. Je ne regrette pas […]. Aujourd’hui, je sais où je suis, et je sais que je dois être là. »

On croit qu’on « rate quelque chose », et ce sentiment est encore plus fort lorsqu’il s’agit d’étude, mais en réalité, il s’agit simplement de se rendre compte qu’on n’est pas à la bonne place. Et aussi d’accepter que le chemin facile et tout tracé par la société n’est peut-être pas le nôtre…

Dans cette vidéo, tu vas découvrir le parcours de Martin, comment il a trouvé sa voie professionnelle et comment on devient bijoutier. Clique sur l’image ci-dessous :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *